Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 11:52

DEFINITIF

SUD est le premier syndicat sur APRR en nombre de sièges CE / DP.

Bravo à tous pour leur formidable travail

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 14:23

Borloo annonce la fin de la construction des autoroutes en France

A l'ouverture des débats, Jean-Louis Borloo a annoncé au journal «Le Monde» la décision d'arrêter la construction d'autoroutes (sauf les contournements de villes)

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 17:32

100 euros (15072 bytes)200 euros (13778 bytes)500 euros (15437 bytes)

Les élus SUD SANEF demandent les comptes à la secrétaire et à la trésorière du CE.

A ce jour toutes les demandes sont restées veines.

Qu'y a-t-il dans les comptes que nous ne devons pas savoir ?

Combien y a-t-il de dépensé chaque année pour le fonctionnement ?

Combien y a-t-il d'économisé ?

Combien y a-t-il de dépensé pour les voyages ?

Notre CE n'appartient pas un CLAN de privilégier.

Dés que nous aurons les comptes nous vous communiquerons les réponses que chacun se pose.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 12:22

Cinéma - J'ai très mal au travail

10/10/2007 - Le film de Jean-Michel Carré sortira le 31 octobre dans les salles de cinéma.

 Stress, harcèlement, violence, dépression, suicide sont des thèmes de plus en plus fréquents évoqués dans les médias à propos du travail.

visuel

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 13:40

Sur APRR : CFDT, CGC, FO veulent licencier la secrétaire administrative du CE

 

Actuellement, dans l’ex- région AFC, des délégués syndicaux cherchent à licencier la secrétaire administrative du Comité d’Etablissement, pour des raisons aussi mensongères qu’inavouables : après 7 ans de travail et alors que son embauche avait été le résultat d’une décision unanime des syndicats présents, cette personne, dont le recrutement avait été conduit à l’époque par des individus de la CGC , est aujourd’hui sur le point de se faire licencier : un CE qui licencie pour de prétendues raisons économiques et des syndicats en fer de lance pour pousser vers la sortie une salariée, c’est le monde à l’envers !

 

 

Voilà comment ces pseudo-syndicats défendent les droits des salariés (en ayant pris soin de laisser passer les élections professionnelles avant de licencier !). Comment pourront-ils s’opposer demain à un licenciement chez APRR si eux-mêmes pratiquent aujourd’hui ce genre de méthode peu glorieuse ?

 

        Seul SUD ne participera pas à ces méthodes de patrons voyous. SUD défendra cette salariée devant les tribunaux face à  cet employeur qu’est votre CE AFC.        La CGC serait visiblement mandatée dans le rôle de bourreau, encore que pour l’heure, c’est toujours une élue CFDT qui est à la tête du CE. Pire encore, ils n’ont même pas le courage de leurs actes (peu valorisants il est vrai…), si bien qu’ils vont laisser le nouveau CE Rhin voter la décision de ne pas reprendre la secrétaire administrative au lieu de lui faire un avenant à son contrat de travail et de lui garantir ainsi son emploi. Mais en ex-AFC, même les syndicats licencient !

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 19:17

Lumbres le vendredi 5 octobre 2007

 Monsieur BARBRY Jean-Henry 

Directeur SANEF Nord 

Président du Comité d’Etablissement SANEF

BP 73

60304 SENLIS

 

 

 Objet : Article L. 422-1-1 du Code du Travail

 Courrier LRAR

  

 

Monsieur le Directeur,

 Conformément à l’article L.422-1-1 du Code du Travail, ce courrier a pour objet de vous informer que nous avons eu connaissance, au travers de documents écrits qu'il existe une atteinte aux droits des personnes, à leur santé physique et mentale ou aux libertés individuelles dans l'entreprise et notamment sur le site de Saint-Omer district des Hauts de l’Artois, qui ne serait pas justifiée par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnée au but recherché

 Nous vous demandons de procéder sans délai à une enquête.

En cas de carence de votre pars, nous saisirons le bureau de jugement du conseil de prud'hommes.

Nous tenons à vous rappeler que l'article L. 422-1-1 du Code du travail organise une procédure rapide d'enquête et de suppression des atteintes aux libertés individuelles.

Conformément à l’article L122-51 du Code du Travail, il vous appartient de prendre toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les agissements visés à l'article L. 122-49.

Pour conclure et selon l’article L122-49 du Code du Travail nous vous rappelons qu’aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 07:39

COMMENT PORTER PLAINTE ?

La plainte simple :  Que faut-il faire ?

 Plainte auprès du procureur :  

 

- rédiger sa plainte sur papier libre en décrivant les faits et leurs conséquences (les dommages) et en précisant son identité complète ;

 

- l’adresser soit au poste de police, soit à la gendarmerie ou directement au procureur de la République du tribunal de grande instance du lieu de l’infraction ;

 

- joindre des photocopies des pièces justificatives pouvant servir de preuves (factures, photographies des objets volés, certificats médicaux...).

 

 

Plainte auprès de la gendarmerie :

 

- raconter ce qu’il s’est passé, demander à porter plainte contre X ou contre la personne désignée ;

 

- dater et signer la plainte.

 

Quels sont les frais ?     Gratuit.

 

Que se passe-t-il ensuite ?

 

On est d’abord convoqué au commissariat (ou à la gendarmerie) pour y être entendu.

 

Le procureur de la République peut ensuite :

 

- soit saisir directement le tribunal par voie de citation directe (voir Comment engager un procès ?*) ;
- soit mettre en oeuvre une procédure alternative aux poursuites (réparation, mesure de composition, médiation, travail d’intérêt général...) ;
- soit désigner un juge d’instruction chargé de recueillir tous les éléments utiles à l’établissement de la vérité. Il convoquera pour cela les personnes mises en examen, les parties civiles et les témoins éventuels ;
- soit classer l’affaire « sans suite », dès lors que les circonstances particulières liées à la commission des faits le justifient. Il doit en informer le plaignant et la victime.

 

Le procureur avise les plaignants et victimes des poursuites ou des mesures alternatives décidées à la suite de leur plainte ou de leur signalement.

 

Pour éviter le rejet d’une plainte ou en cas de désaccord avec la décision de rejet du procureur de la République , on peut utiliser la voie de la plainte avec constitution de partie civile devant le juge d’instruction.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 07:35

 

Le Samedi 30 septembre 2007

 INFO PRUD’HOMMES

Parce que nos responsables des ressources humaines Sanef ont retardé volontairement la délivrance de l’attestation ASSEDIC à une CDD qui a pourtant travaillé durant plusieurs années dans une situation précaire.

Le Conseil des Prud’Hommes de Saint-Omer vient de condamner la Sanef , prise en la personne de son Président Directeur Général à lui verser la somme de 300 €uros.

 Les juges du fond de ce même Conseil jugeront le 24 octobre prochain 2 demandes de requalification des contrats CDD en un contrat CDI ainsi que des demandes de dommages et intérêts.

Ces salariés sont assistés et soutenus par SUD SANEF.

L'article R. 351-5 du Code du travail fait obligation à l'employeur de délivrer au salarié, lorsqu'il quitte l'entreprise, une attestation destinée à permettre au salarié de faire valoir ses droits à l'assurance chômage Cette délivrance s'impose quel que soit le motif du départ (démission, licenciement, mise à la retraite, fin de contrat à durée déterminée, etc.).

 

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 07:14

Le samedi 29 septembre 2007

 INFO SUD / CE SANEF SENLIS n° 2

 Des élus C.E.

Complètement BARBRYrisé…..

 

 

 

Merci aux élus du CE qui, dans une lettre ouverte anti-SUD vous déclarent que la secrétaire retranscrit dans les procès verbaux les débats des réunions C.E.

 

Merci à eux d’avouer qu’ils approuvent à chaque réunion leur carence totale de contestation et de combat face à la politique antisociale de Sanef.

 

Il est vrai qu’il n’est pas facile pour eux de dire NON alors que leurs syndicats signent des accords permettant à Sanef de supprimer emplois/postes de travail.

 

Néanmoins, ils semblent ignorer la loi car aucun texte du Code du Travail n’impose l’adoption d'un procès verbal. S’ils le font c’est en accord avec la politique destructrice d’emplois menée par Sanef.

 

Un C.E. n’est pas seulement un « magasin  ou une agence de voyage » destiné à organiser des opérations plus ou moins promotionnelles.

 

QUE CE SOIT CLAIR POUR LE C.E.

 

SUD n’approuvera AUCUN

 

Procès verbal ANTISOCIAL.

 

 

SUD DEFEND VOS EMPLOIS ET VOS CONDITIONS DE TRAVAIL.

 

C’EST POUR CELA QUE VOUS NOUS AVEZ ELU.

 

C’EST POUR CELA QUE NOUS NOUS BATTONS.

 

 SUD dénoncera tout mutisme et laxisme des élus.

 

SUD vous demande de secouer les agents qui ont été élus par vous et pour vous représenter.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 08:30

 

 LES SALAUDS ONT LE VENT EN POUPE !  

 Les règles élémentaires de la civilité en entreprise sont désormais transgressées par un nombre croissant de personnes.  

Longtemps cantonné à quelques ambitieux sans scrupules, le risque de se comporter en salaud menace aujourd’hui la plupart des salariés. 

La nécessité de concilier les exigences d’une économie toujours plus mobile et un environnement juridique et social désormais inadapté, amène en effet souvent le management à s’autoriser des libertés avec le droit et la morale.

Les facilités de manipulation que permettent les nouvelles technologies constituent une tentation complémentaire redoutable. Où passe la ligne jaune ? Comment rester performant sans être salaud ? Quelles dispositions le monde du travail peut-il prendre pour limiter l’inflation des salauds ?

Dans une approche à la fois caustique, transverse et humoristique, l’ouvrage répond à ces questions en passant en revue les fonctions de l’entreprise les plus exposées à la " salaud attitude ". 

 

Toute ressemblance avec des personnages SANEF existant ou ayant existé serait fortuite et ne serait que pure coïncidence.....   

quoi que ?????

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : le blog sudsanef
  • : AVERTISSEMENT : La lecture de ce BLOG peut entraîner un rejet des syndicats CFTC CFDT FO CGT UNSA CGC
  • Contact

Recherche

Archives

Articles Récents