Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 19:32

 L'important c'est ce qu'on fait entre le début et la fin

 

la-vie-eh-oui.jpg

Partager cet article
Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 09:20

 

Compte-epargne-logement-CEL_medium.jpg

virement le mercredi 30 mai 2012.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 11:52

 

4 blessés, dont 2 agents de la SANEF

La responsabilité pénale de la SANEF concernant la sécurité et la santé au travail de ses salariés.....

 

Hier vers 11 h 30, un accident impliquant un fourgon et une camionnette de la SANEF s'est produit sur l'autoroute A26, dans le sens Calais - Reims, à hauteur du tronçon de l'échangeur Roeux - Marquion. ...

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Arras/actualite/Secteur_Arras/2012/05/19/article_accident-sur-l-a26-4-blesses-dont-2-agen.shtml

 

 

accident-sur-l-a26-4-blesses-dont-2-agen-87479.jpg

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:00

la-crise-financiere.jpg

Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 09:40

 

VIEILLARD.jpg

 

Le salaire sera viré le vendredi 27 avril 2012.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:33

 

 

Activité

Sanef et sa filiale SAPN gèrent 1 757 kilomètres d’autoroutes en France, principalement A1, A3, A13, A14, A16, A29. Il s’agit d’un réseau mature, qui dispose d’un emplacement stratégique, avec quatre des six autoroutes d’accès à Paris. Son trafic se caractérise par une faible saisonnalité, une part du trafic commercial plus importante que la moyenne et un bon équilibre entre les différents types de trafic : péri-urbain, urbain, loisir, affaires, international. Les autoroutes françaises ont une activité qui est corrélée à celle du PIB. Elles sont concédées pour une durée limitée et encadrées par un contrat de concession qui prévoit notamment une évolution des tarifs en fonction de l’inflation. La principale concession arrive à échéance en 2029. En 2011, le chiffre d’affaires du groupe hors construction s’élève à 1 489 M€, soit +2,6 % par rapport à 2010. Le trafic est en légère hausse à +1,2 % par rapport à l’année précédente.

L’investissement FFP

FFP a investi 102,2 M€ et détient 5,1 % du capital de HIT qui est la société constituée pour répondre à l’appel d’offres de la privatisation de la société autoroutière Sanef. Le processus de privatisation des autoroutes engagé par l’État français en juillet 2005 s’est traduit par le succès de l’offre du consortium HIT dont l’actionnaire majoritaire est la société espagnole Abertis, un des premiers intervenants en matière de gestion de concessions publiques en Europe. HIT détient, depuis avril 2006, 100 % du capital de Sanef. Le 13 décembre 2011, FFP a apporté à sa filiale détenue à 100 % FFP INVEST, sa participation dans HIT.

FFP INVEST est partie à un pacte d’actionnaires au sein d’HIT dont les principales caractéristiques figurent dans le Document de référence 2011.

La valorisation de la participation HIT dans l’Actif Net Réévalué et dans les comptes consolidés a été réalisée conformément aux principes de valorisation des actifs non cotés du groupe FFP.

M. Robert Peugeot est administrateur de Sanef.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 12:11

 

gauthier.jpg

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 08:29

 

POUBELLE.jpg

 

NAO 2012 : A vot' bon coeur m'sieurs dames....

Les salariés SANEF ne demandent pas la charité.

 

SUD a refusé de signer l’accord salarial NAO 2012 estimant que les salariés SANEF usant leur santé et risquant leur vie tous les jours pour l’entreprise, méritaient mieux que la charité concédés par notre DG.

La Sanef a donc décidé d’appliquer arbitrairement les mesures d’augmentation salariale 2012.

Ce désaccord tient à la maigre augmentation du point prouvant le peu d’intérêt que notre direction à pour ses salariés qui depuis tant d’années paient les frais d’une piètre politique sociale au profit des actionnaires qui s'en mettent plein les poches.

 

La direction a donc décidé d'imposer au 1er janvier 2012 :

Valeur du point + 1,93 %  (soit 6,3830 € au lieu de 6,2621 €)

0,08 % de l'enveloppe correspondant à une augmentation des indemnités d'éloignement de + 5%

mesures conventionnelles n'entrant pas dans la négociation NAO SANEF + 0,45 %

Un budget complémentaire sera alloué pour des augmentations individuelles mais toujours destinées aux heureux bénéficiaires du "SAVOIR PLAIRE"

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 12:03

 

 

TRAVAILLER-JUSQU40-60-ANS.jpg 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 20:02

 

guillotine.jpg

Quel sera le premier syndicat qui pour quelques % est prêt  à céder au chantage de notre DRH ?

Voir proposition de SANEF ci-dessous :

 

Messieurs les Délégués Syndicaux Centraux,

Au terme de nos quatre réunions de Négociation Annuelle Obligatoire, nous vous avons soumis la proposition suivante avec effet au 1er janvier 2012 :

-        une augmentation de la valeur du point de 2 % qui, ajoutée à celle de l’ancienneté, représente une augmentation globale de 2,37 %,

 

-        une augmentation des indemnités d’éloignement de 10 % qui prend notamment en considération l’augmentation du prix du carburant.

 

En ajoutant les autres mesures dites « SEMCA », l’augmentation globale représente 2,61%.

Pour les collaborateurs ayant une rémunération forfaitaire, nous proposons une augmentation moyenne des salaires équivalente de 2,61% avec un minimum de 1,5 % pour celles et ceux dont la part fixe de la rémunération annuelle brute est inférieure ou égale à 40.000 €.

Au total, cette proposition dépasse très sensiblement nos approches initiales (+ 1,5 % pour la valeur du point). Dans un contexte économique encore incertain, elle préserve le pouvoir d’achat des collaborateurs du Groupe et se situe au-dessus de ce qui est pratiqué dans de nombreuses entreprises françaises, y compris chez certains de nos confrères autoroutiers.

Le syndicat CFE-CGC s’est déclaré signataire d’un accord sur ces bases à condition que l’augmentation minimale pour les salariés forfaitaires soit portée de 1,5 % à 1,8 %, ce qui nous paraît acceptable. Ces dernières propositions ne nous semblent pas éloignées des demandes d’autres organisations syndicales.

Vous trouverez ci-joint un projet d’accord que nous avons établi et que nous soumettons à votre signature jusqu’au 2 avril prochain.

A défaut de parvenir à un accord à cette date, les mesures que nous appliquerions avec effet au 1er janvier 2012 dans le cadre d’un PV de désaccord seraient les suivantes :

-      une augmentation de 1,93 % de la valeur du point,

-      une augmentation de 5 % des indemnités d’éloignement,

En ajoutant les autres mesures dites « SEMCA », l’augmentation globale représenterait 2,46%.

-      pour les collaborateurs ayant une rémunération forfaitaire, l’enveloppe d’augmentation moyenne s’élèverait à 2,46 % avec un minimum de 1,5 % pour les collaborateurs dont la part fixe de rémunération annuelle brute est inférieure ou égale à 40 000 €.

Le budget complémentaire que nous avions dédié à notre dernière proposition viendrait alors compléter l’enveloppe allouée aux mesures d’augmentation individuelles.

Cordialement

 

,

Bertrand GERARD

 

 


 

 

 

 

  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : le blog sudsanef
  • : AVERTISSEMENT : La lecture de ce BLOG peut entraîner un rejet des syndicats CFTC CFDT FO CGT UNSA CGC
  • Contact

Recherche

Archives

Articles Récents