Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:46

20067818.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

*L’accord sur la qualité de vie au travail, méthodiquement négocié pendant deux ans avec les syndicats et que l’Unsa et la CFDT ont signé en février dernier, ne s’appliquera pas. *

La CGT et SUD-Rail, qui totalisent plus de 54 % des voix, ont effet dénoncé le texte. Lequel comprend 20 engagements concrets sur le dialogue, le travail, l’organisation du travail, le soutien aux managers, la prévention des risques et l’équilibre entre vies professionnelle et personnelle. Parmi les dispositifs phares figure l’instauration d’échanges réguliers entre managers et collaborateurs, y compris au top niveau. Le projet met l’accent sur une bonne articulation
des amplitudes de travail, de la prise des congés et repos, et des règles de bonne conduite à respecter par tous. Surtout, le rôle du CHSCT y est renforcé.

*40 suicides de cheminots depuis 2007*

Forte du soutien de deux organisations représentant plus des 30 % nécessaires à la validation du dispositif, la direction comptait sur « la neutralité critique » de la CGT. Tout au long des discussions, ce syndicat avait joué un rôle moteur, « jusque dans la table ronde finale, où le texte définitif a pu être établi avec l’assentiment de tous », regrette la DRH. A la différence de SUD-Rail, opposé dès le départ à la démarche, pour qui « ce texte évitait soigneusement de s’attaquer aux causes du mal-être et de la souffrance au travail ».

Ce syndicat rappelle aussi les « 40 suicides de cheminots sur leur lieu de travail depuis 2007 ». La CGT, elle, explique son opposition par « le double langage de la direction », qui « fixe des objectifs non atteignables, impose des mobilités et exerce des pressions sur des représentants du personnel ».

*Programme « Mieux vivre au travail » *

Faute d’appliquer cet accord, la SNCF pourra s’appuyer sur les structures préalablement créées. À commencer par le programme « Mieux vivre au travail » et l’observatoire (interne) de la qualité de vie au travail, pilotés par Pierre Delanoue. La stratégie de lutte contre les risques psychosociaux, mise au point avec le concours de l’Anact (un de ses experts, Frédéric Dumalin, a travaillé durant trois ans avec les partenaires sociaux de l’entreprise), reste d’actualité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog sudsanef
  •   le blog sudsanef
  • : AVERTISSEMENT : La lecture de ce BLOG peut entraîner un rejet des syndicats CFTC CFDT FO CGT UNSA CGC
  • Contact

Recherche

Archives

Articles Récents